• Par Angela Richter

    Fin de partie pour Assange ? (Der Freitag)Photo datant d’une rencontre en 2014. Il n’était pas possible de prendre une photo dans les conditions imposées par l’ambassade. (photo : Elfie Semotan)

     

     

    Julian Assange a l’air très pâle. "pâle" n’est pas tout à fait exact ; sa peau ressemble à du parchemin, presque translucide. Il n’a pas vu le soleil depuis presque sept ans. Il est assis en face de moi dans la salle de réunion de l’ambassade de l’Equateur à Londres, les cheveux blancs comme neige, sa marque de fabrique, arrive à ses épaules et il porte une longue barbe. On plaisante sur le fait qu’il ressemble au Père Noël. Il porte une épaisse veste en duvet et mange un morceau du sushi que j’ai apporté pour le déjeuner. Il fait froid dans la chambre et je regrette d’avoir laissé mon manteau d’hiver à la réception.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Apportons tous notre soutien à Christophe Dettinger qui a fait preuve de courage et de détermination dans la lutte collective. Le courage de cet homme est un exemple pour nous tous.

     

     

    La Cagnotte

    Leetchi ayant baissé son froc devant le pouvoir central, avec des injonctions telle celle de la si gentille Marlène Schiappa, la cagnotte est annulée. Attendons de voir la suite... En tout cas, nous voyons ici que Leetchi n'a aucun courage donc autant éviter dorénavant d'avoir affaire à ces couilles molles. Il existe des alternatives gratuites telles que Hellasso, par exemple.


    votre commentaire
  • Le RIC, l'extrême-gauche et le peupleJe tiens à faire un avant-propos à cet article dans la mesure où ce que je vais essayer d'expliquer ne va pas de soi. C'est pourquoi je demande, aux jeunes en particulier, de faire preuve de discernement en le lisant. La jeunesse déborde de générosité et est sensible aux oripeaux que développe la gauche. Je fais appel ici à la lucidité en demandant de remettre en cause les évidences d'un discours en apparence généreux par lequel il me semble que l'extrême-gauche dissimule en réalité intolérance et détestation du peuple. En ce sens, l'extrême-gauche est un rouage du fascisme ambiant. Telle est la démonstration que je vais tenter dans cet article. Enfin, je tiens à préciser qu'il ne s'agit pas ici d'affirmer que la droite est meilleure que la gauche mais bien plutôt que les deux tendent vers le même point. Contrairement aux apparences...

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Enfin c'est Apathie qui le dit :

     

     

    Thomas Legrand, Editorialiste politique à France Inter, vient nous donner la bonne parole :

     

    Ben oui, mon Grand, on préfère RT, ou RT en direct ou Sputnik à tes élucubrations de collabo de la dictature.

    Mais je suis obligé de me reprendre : il a raison. La preuve, regardez cette vidéo qui montre l'immense qualité des infos fournies par les médias aux ordres du pouvoir bourgeois, avec en avant-première deux crétins notoires : Sonia Devillers et l'autre benêt de Samuel Laurent.

     Allez, c'est bon : ils ont bien léché le cul aux bourgeois, ils auront donc le droit de continuer à palper du pognon sans travailler...


    votre commentaire
  • Je deviens enfin fier d'appartenir à mon peuple. L'oligarchie a tout fait pour nous détruire, pour que nous nous détestions nous-mêmes, mais nous sommes encore là, nous existons encore.

    Et toujours quelques vidéos sur cette incroyable période:

    Pour commencer, un coup de gueule salutaire :

    BRAVO ! 

    Rappelons cela:

    Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’Hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.

    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.

    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.

    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue.

    Don Helder Camara (7 février 1909 – 27 août 1999)

     ***************************

     Voici le message d'un ami:

    Bonjour,

    Je reviens vers vous pour vous dire encore une fois qu'il ne faut pas trop écouter ce que racontent les médias officiels. Je comprends mieux pourquoi BFM TV a annoncé la grève des flics et à diffusé un message de Castaner quasiment en train de chialer sa mère en direct. En fait, il s'agissait de faire peur pour dissuader les braves gens de venir exprimer leur colère. C'est vraiment de la communication de crise poussée au plus haut niveau stratégique. On nous avait annoncé 89000 flics, des blindés, tout un arsenal, et si l'on en croit la propagande officielle, ça a bien marché. Les méchants casseurs se fait embarquer dès le début de la matinée et le reste a été géré de main de maître par la flicaille.

    En réalité, c'est tout le contraire. Toute cette surenchère de moyens n'a pas servi à faire baisser le niveau de destruction, mais tout au plus à la disperser. Ce ne sont plus les Champs Elysées qui se sont fait ravager mais tout plein d'autres petites artères adjacentes et divers autres lieux. Certes, les grandes avenues touristiques et les monuments historiques étaient gardés comme la Banque de France et ils n'ont pas été endommagés. Mais la destruction a été, de parole de parisiens, bien plus étendue géographiquement. Un ami m'a dit que dans la rue de Courcelles, où il habite, c'est Waterloo. La plupart des commerces sont ravagés. Selon la Mairie de Paris, les destructions sont plus nombreuses que la semaine dernière et l'impact économique bien plus important (notamment en raison des fermetures de nombreux magasins.)A Toulouse, Bordeaux ça a bien pété aussi. Je me suis connecté sur Périscope, l'appli où tu diffuse de la vidéo en direct. A Toulouse, y

    avait un mec qui diffusait une vidéo d'une rue où tu voyais des barricades tous les vingt mètres...  

    C'est quand même bien qu'il n'y ait pas eu de morts, mais je crois que c'est ce qu'ils voulaient qu'on craigne.

    J'aime pas qu'on me prenne pour un con, surtout quand je tombe dans le panneau...

    Bon, si de votre côté vous avez des news, je suis preneur, ce mouvement social est tellement nouveau, c'est incroyable, et sociologiquement intéressant.

    D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse, j'ai trouvé ça. Ma parole, ils nous refont la

    Commune de Paris. espérons que ça finira pas pareil !!!

    *******************************

    Quelques images :

     

    Celle-ci a beau dater un peu (du 24 novembre), on ne s'en lasse pas. Image du guerrier viril :

     

     Quelques conseils pour survivre dans un environnement dangereux comme une manif en 2018.

    Par ailleurs, pèle-mêle, voilà un type d'actions qui mériterait d'être davantage médiatisé.

    Et maintenant, un hymne pour les Gilets Jaunes :

     

    Et puis quelques réactions après l'intervention de ce traître de macron :

    Tout d'abord Étienne Chouard :

    Et puis une vidéo à la fois lucide et marrante :

     


    votre commentaire