• Derrière les PPMS Vigipirate…Les exercices « Plan Particulier de Mise en Sécurité » (PPMS) antiterroristes se multiplient dans nos écoles. Si le risque, même minime, existe, la prétendue « protection des populations » en est-elle réellement la finalité ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Un article un peu spécial, sans analyse de ma part, juste pour évoquer un doute extrêmement grave.

    Même Mélenchon semble avoir un doute comme on peut le voir au début de cette vidéo, parlant d'une soirée au goût bizarre...

    Si l'hypothèse d'une tricherie aux élections pour imposer Macron, le candidat de l'oligarchie financière, se confirme, c'est donc que nous faisons face à un coup d'État. Nous savons, depuis l'éviction en 2011 de Berlusconi au profit du banquier Monti en Italie mais aussi avec celle de Papandréou en Grèce, la même année, cette fois au profit de Papadimos (ancien vice-président de la BCE), que l'oligarchie est capable d'organiser des coups d'État même en Europe.

    C'est peut-être bien ce qui est en train de se passer sous nos yeux, chez nous...

     


    votre commentaire
  • L'extrême gauche et la fabrication de néo-versaillais  Publié sur Agoravox

    Les manifestations d'avant l'été contre la loi Travail dite El Khomery ont vu, une fois de plus, la répétition rituelle de l'opposition entre l'extrême-gauche, celle dite des "antifa", et plusieurs catégories de la population, bien rapidement classées d'extrême-droite par les premiers. Ainsi en a-t-il été - un exmple parmi d'autre - le 8 juin 2016 à Paris où un groupe d'antifa est allé chasser des "Veilleurs". À l'heure où le mouvement Nuit Debout tente de relancer la contestation, il semble important de se questionner sur la pertinence de telles actions dans le contexte incroyablement dégradé de la société française aujourd'hui. 

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Images du totalitarisme : les rives de l'étang de Berre Publié sur Agoravox

     

    Constater l'évidence et l'énoncer est certainement l'exercice le plus difficile pour l'observateur. En effet, elle ne se dit pas, ne fait pas venir les mots, ne provoque pas la pensée. La réflexion ne naît que quand un événement impromptu vient briser la cohérence de l'évidence. En dehors de telles conditions, pour parvenir à considérer ce qui va de soi comme anormal, il faut connaître le passé, ou encore être habité de valeurs qui entrent en contradiction avec la normalité de l'évidence. En ce sens, il n'est pas nécessaire d'être un érudit en culture classique pour la constater. On peut ignorer les grands auteurs mais être investi de valeurs qui nous font regarder le monde comme un poète. On peut même méconnaître l'histoire mais être dépositaire d'une mémoire.

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Le développement durable comme rouage du désastreL'actuelle progression de l'écologie dans les consciences n'est peut-être pas le signe que nous allons dans le bon sens. Bien au contraire, cela pourrait bien être le signe d'un rétrécissement de l'horizon mental de la population qui éloignerait la perspective d'une résolution positive du désastre qui s'annonce...

     

    lire la suite ici


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique